Archives de catégorie : Lecture Couture

Burda Style Easy A/H 2016

burdaeasyAH
« Vous trouverez donc dans ce magazine toute une série de basiques de saison, avec lesquels vous êtes assurée d’avoir un vestiaire aussi stylé que tendance et confortable. (…) la particularité de ce hors-série le destine aux couturières débutantes avec des modèles faciles. Bonne couture à toutes et bienvenue aux nouvelles passionnées! » (Elisabeth Gallan, Edito dudit Burda Style Easy)

Un peu de lecture avant la rentrée! A la lumière du titre de l’article, vous aurez compris de quoi il s’agit. 🙂 Je n’avais pas du tout prévu d’écrire un article sur ce numéro du célèbre magasine à la base, mais en le parcourant j’ai eu un tel coup de coeur que j’ai voulu partager avec vous mes impressions sur ce hors-série.
Par ailleurs, c’est la première fois que j’achète un numéro de Burda Easy alors que j’ai déjà acheté quelques numéros de Burda Style et un de Burda Vintage. Malheureusement, je n’ai jamais rien cousu de ces numéros (mis à part ce manteau Sean réalisé avec l’aide de Lydia l’hiver dernier)…. Oui car ce qui me freine le plus, c’est la complexité technique de beaucoup de modèles (cette fichue barrière technique encore). Il faut déjà voir la tête de la feuille où sont dessinés les patrons…. (émoji épouvanté). Je ne sais pas toujours comment lire les indications, et les étapes ont l’air tellement longues pour certains modèles (en plus c’est écrit en tout petit petit) que ça me décourage avant de commencer… (mais ça viendra j’en suis sûre, patience).
Du coup je pense que je vais mettre de côté les éditions qui ne sont pas « easy » (lol) de côté pour plus tard.

burda easy carnet

Comment est organisé ce numéro? Et bien c’est simple: les photos et les explications des tee-shirts sont regroupées ensemble, et c’est la même chose pour les jupes, les manteaux ….etc. Hyper facile de se repérer dans le magasine. Tous les modèles semblent plus ou moins être des déclinaisons des uns par rapport aux autres. Là encore, intéressant de voir qu’on peut exploiter un patron de multiples façons.

Autrement, à la lecture de ce numéro j’ai vraiment senti une différence concernant la façon dont les explications étaient tournées pour chaque modèle. Elles sont plus courtes par exemple, mieux présentées et plus lisibles. C’est plus agréable pour la couturière débutante que je suis. Les numéros et les titres des étapes sont écrits en capitales par exemple et du coup, on repère tout de suite où on en est dans la confection du vêtement.
Certaines étapes se recoupent suivant les modèles. De quoi développer l’intégration de certains gestes et de certaines techniques. (et oui la répétition il n’y a que ça de vrai!)
Il y a aussi beaucoup de petits conseils apportés sur les matières et les couleurs à privilégier pour telle ou telle pièce. C’est très agréable de se sentir guidée mais pas contrainte. (jamais!)

Concernant les patrons en eux-mêmes, les pièces à découper sont peu nombreuses (alléluia! cette étape est tellement reloue), ET SURTOUT, les planches de patrons sont claires! Pas de morceaux entremêlés les uns dans les autres, psychologiquement c’est beaucoup plus supportable et ça évite de faire saigner nos yeux.

burda easy 8

Dans ce numéro, on trouve des basiques. Des pièces plutôt loose en règle générale, ce qui n’est pas pour me déplaire (j’adore cette tendance gros sac chic). Des modèles à réaliser dans des matières aussi diverses que le crêpe, le jacquard, le jersey (= surjeteuuuuuse!!!!). De quoi promettre de la diversité dans son dressing dans les prochaines saisons.
J’ai également apprécié que le confort soit mis à l’honneur dans les modèles, comme l’indique la présence massive de ceintures élastiquées (un point technique à maîtriser cela dit, mais bon, il faut s’entraîner!).

Je n’ose pas vous mettre trop de photos car je voudrais vous laisser la surprise! Sachez tout de même que ce numéro est riche en possibilités: entre bermudas, robes, tuniques, poncho, pull loose ect… Je compte réaliser plusieurs modèles dans les prochains mois, je vous les montrerai bien évidemment.

Dites-moi en commentaire si vous avez déjà acheté le numéro ou si mon compte-rendu vous en a donné l’envie! Je vous bise et vous dis à bientôt. 🙂

burda easy 7

PS: une lectrice me fait remarquer qu’il manque le tableau des tailles dans le numéro et c’est vrai! Si on a jamais cousu de Burda cela peut vite poser souci… sachez dans tous les cas que la marque est connue pour tailler grand! J’ai pris l’habitude de mesurer directement sur le patron pour voir si mon instinct est bon quand je ne suis pas sûre à ce niveau-là (et ça m’arrive souvent!). Voilà un petit défaut tout de même bien important à signaler. On peut faire remonter pour la prochaine fois??